France : Quand les retards de vols deviennent « normaux »

France : quand les retards de vols deviennent « normaux »

Les faits et les différentes plaintes des voyageurs confirment tous que les retards de vols semblent dorénavant systématiques et tout à fait normaux pour certaines compagnies aériennes.

Il faut souligner le fait que prendre l’avion est devenu incontournable pour une certaine catégorie de personnes, notamment les hommes et les femmes d’affaires ainsi que les professionnels se rendant à l’étranger ou dans une autre ville pour signer des contrats, lancer et gagner des négociations, assister ou donner une conférence etc. Pour d’autres, ce sont plutôt des voyages d’agrément, seul, en couple, en famille ou avec des amis. Dans tous les cas, les retards de vols perturbent un tant soit peu des emplois du temps bien organisés des uns et des autres et leurs conséquences sont parfois graves.

Ce qu’il faut savoir sur les retards de vols

Les retards de vols sont parfois dus à des problèmes techniques de l’appareil. Parfois, ils font suite à une grève du personnel navigant, des mécaniciens ou du personnel au sol. Il arrive aussi que de brusques intempéries retardent ou annulent un vol.

On a constaté également, même si c’est rare, des défaillances humaines, soit au niveau du commandant de bord soit de son copilote. Mais souvent, ce sont des raisons d’ordre techniques qui provoquent les retards de vols.

Que faire en cas de retards de vols ?

Les passagers ont des droits qu’ils peuvent réclamer s’ils sont victimes de retards de vols. Si ceux-ci sont très longs, à raison de 2 à 4 heures, ils peuvent espérer une assistance durant leur attente, soit un transfert dans un hôtel soit des repas etc. Pour 5h de retards de vols, ils peuvent demander le remboursement total de leur billet. Mais ils ont également le droit de réclamer un surplus d’indemnisation au titre de dommages et intérêts.